press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/11

Un volume in-8, 22 x 14 cm, frontispice et titre gravé, 420 pp. et suite libre de 35 planches hors-texte numérotées et gravées à l'eau- forte.

 

Reliure début XXème en très bon état: reliure demi cuir à coins, dos orné avec pièce de titre, tranche supérieure dorée. Très légers frottements sur la reliure.

 

Intérieur en très bon état. Légères salissures sur la double page titre/ frontispice avec restauration de papier en marge basse, de même que sur les quelques dernières gravures.

 

Rare édition de ce grand classique de la littérature érotique, qui se présente sous forme de dialogues très libres entre Tullie, jeune femme de 14 ans, et sa cousine Octavie, 19 ans.

Les gravures sont généralement attribuées à Delcroche (par ailleurs illustrateur d'éditions non moins fameuses de Thérèse Philosophe et Fanny Hill), remettant en question leur attribution par Dutel à Romeyn de Hooghe.

 

La présente édition a pu être confondue avec l'édition originale en langue française de 1680 donnée par Jean Nicolas et citée par Pascal Pia, présentant les même caractéristiques de format, de pagination et d'illustration.

 

L'édition présente reste cependant vraisemblablement éditée à Liège, aux alentours de 1770, chez Bassompierre, même si cette attribution n'est pas certaine.

 

La gravure n°5 porte l'inscription 1775. 

 

L'attribution du texte à l'avocat Nicolas Chorier est, quant à elle, attestée. L'attribution initiale à l'espagnole Luisa Sigea, ainsi que sa traduction par Jean Meursius n'étant que des diversions de l'auteur pour contourner la censure.

L'édition originale latine, Aloisiae, Sigeae, Toletanae aurait été donnée à Lyon, entre 1658 et 1660. 

 

Bel exemplaire. 

4500 €

NICOLAS CHORIER

L'ACADÉMIE DES DAMES

A Venise, chez Pierre Arrétin [Liège]

Circa 1775